Vers une rechute économique ? (mai 2010)

Selon une théorie à la mode, la reprise économique de la dernière année serait artificielle, car elle reposerait essentiellement sur l’argent injecté par les gouvernements par le biais de divers programmes visant à stimuler l’économie. Toujours selon cette théorie, la fin prochaine de ces programmes entrainera forcément un retour de la récession. Sans contredit, l’histoire se répète, car cette théorie était aussi très à la mode en… 1945 !

Il faut se rappeler le contexte de l’époque. Le début de la deuxième guerre mondiale en 1939 avait finalement permis à l’économie américaine de sortir du marasme de la Grande Dépression. Un des sous-produits de “l’économie de guerre” était d’agir à la façon d’un “méga-programme” de stimulation économique. Il était donc parfaitement logique pour la plupart des économistes de croire que la fin de la guerre coïnciderait avec le retour d’une récession semblable à celle des années 30. C’était l’opinion majoritaire de l’époque et les quelques individus osant prédire la prospérité n’étaient pas vraiment pris aux sérieux.

Que s’est-il passé ? La théorie du “retour à la récession” ne se matérialisa jamais. Les années d’après-guerre (1945-1960) furent un véritable âge d’or pour la croissance économique. Il y eut bien de petites récessions comme celle de 1949, mais elles furent brèves et sans grand impact. Cette croissance fut le résultat d’une variété de facteurs, la plupart de ceux-ci ayant évidemment été négligés ou sous-estimés par nos “experts” de 1945. En rétrospective, il est clair que l’analyse à laquelle souscrivaient la plupart des gens en 1945 donnait une importance démesurée à un seul facteur (la fin de la production industrielle de guerre) au détriment de plusieurs autres aspects de la réalité tout aussi importants.

Ne vous méprenez pas. Loin de moi l’idée d’imiter le président Hoover et de prédire que la prospérité est au coin de la rue ! Je n’ai aucune idée de ce que l’avenir nous réserve. Par contre, je crois qu’il faut se méfier comme de la peste des prédictions économiques qui ne reposent que sur un seul grand facteur (comme l’endettement des gouvernements…) et qui négligent tout le reste. L’économie est une bête ultracomplexe qui n’a pas fini de nous surprendre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s